• Agathe

# 4 - Estonie

Mis à jour : 16 juin 2018

Les groseilles de novembre d'Andrus Kivirähk

Les groseilles de novembre, c'est l'un de mes plus gros coups de cœur de ce défi de lecture.

Avec Andrus Kivirähk, on peut donner une âme à un Kratts aussi simplement que l'on peut tromper le diable avec des groseilles, on apprend que la peste peut être dupée et qu'il faut se méfier des suppliques qui viennent de la forêt...

Un monde à part

Dans le monde de Kiviräk, tout est possible. Il donne vie à tout ce qui nous entoure, avec une telle simplicité et une telle logique (farfelue) qu'on adhère sans se poser de question.


Note : 10/10

Kiviräk utilise le folklore estonien pour nous offrir ce conte de fée moderne. Du coup, on sort complètement de ce dont on a l'habitude. Les groseilles de novembre, c'est ce livre qui te plonge dans un univers fou que tu quittes difficilement pour revenir au monde normal.

On alla au cimetière. Comme toujours, les morts déjà enterrés vinrent saluer leur nouveau compagnon et suivirent le cortège à quelque distance. Chacun d'eux chevauchait l'animal qu'on avait tué pour son repas de funérailles. la plupart montaient des moutons ou des veaux morts, mais deux ou trois étaient juchés sur le dos d'un cochon, et quelques paysans très pauvres essayaient désespérément de se tenir en équilibre sur un coq ou une poule.


6 vues

SUBSCRIBE VIA EMAIL

© 2023 by Salt & Pepper. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now